Comment parler et proposer du Reiki à son entourage ?

Cette question fréquente m'interpelle à chaque fois, car elle me ramène à mes débuts dans le Reiki. J'avais alors beaucoup de peine à en parler autour de moi, par crainte d'être jugé ou pris au ridicule. Et puis chemin faisant, tout s'est apaisé en moi au point que je l'enseigne aujourd'hui depuis 13 ans. Avec le recul, je me rends compte que l'idée d'en parler me ramenait à mes peurs et incertitudes d'alors.

Parler du Reiki en toute simplicité

Le plus important si vous êtes amené(e) à parler du Reiki est de le faire avec simplicité. Soyez naturel(le) et ne tentez jamais de convaincre qui que ce soit. Parlez de votre expérience du Reiki et de ce qu'il vous apporte en utilisant des mots que la personne puisse entendre. Même le plus sceptique ne pourra jamais nier ce témoignage relatant votre propre vécu.

Pas mesurable scientifiquement

Évitez absolument toute théorie pseudo-scientifique visant à "démontrer" par des arguments techniques le fonctionnement du Reiki. Je rappelle qu'il n'existe à ce jour aucun instrument de mesure permettant de capter et de quantifier l'énergie qui est évoquée dans la pratique du Reiki. D'ailleurs même le terme "énergie" est un mot emprunté à la physique. Toute tentative dans ce sens serait donc vaine et boiteuse sur un plan scientifique.

Proposer sans insister

Lorsque vous pensez que le Reiki peut aider l'un de vos proches, proposez-lui simplement de poser vos mains, sans la moindre insistance et attendez ensuite qu'il vous en fasse la demande. S'il refuse ou ignore votre proposition, ne vous sentez pas inutile. Poser vos mains ne doit pas devenir une obsession. Soyez à l'écoute, ouvrez votre coeur. Quand l'action n'est plus possible, émanez de tout votre être cette paix intérieure que vous procure le Reiki. Alors vous prendrez conscience que le Reiki n'agit pas qu'à travers vos mains.

Toute insistance à proposer du Reiki ou besoin de convaincre l'entourage générera de l'inquiétude, menant vos proches à penser que vous êtes endoctriné(e). S'ils ne sont pas ouverts à votre démarche, gratifiez-les simplement de votre bien-être, sans plus. Celui-ci est parfois suffisamment déroutant pour les amener à se questionner sur ce qui vous est si bénéfique. C'est alors eux qui viendront à vous, l'esprit curieux, afin d'engager le dialogue sur la question du Reiki.

Couple et Reiki

Le changement effraie souvent au sein d'un couple, puisqu'il éveille la peur inconsciente que les chemins respectifs puissent un jour diverger. Ne soyez donc jamais dans une démarche visant à convaincre votre conjoint(e) de vous rejoindre sur le chemin du Reiki. Rappelez-vous que le couple se construit également dans la diversité et la complémentarité. Le Reiki non-partagé n'est donc pas un danger ou un obstacle pour votre couple, dès l'instant où votre relation est saine à la base. Le respect mutuel est l'une des principales clés de toute relation durable.

Frustration de ne pouvoir partager

Il est fréquent qu'une frustration s'installe lorsqu'il n'est pas possible d'échanger sur ce thème auprès de son entourage proche. Pensez que vous êtes nombreux dans cette situation et qu'il ne tient qu'à vous de vous retrouver pour en parler. Il existe de nombreux groupes de partage et je propose d'ailleurs des rencontres mensuelles dans ce sens. Elles sont totalement libres et gratuites. Si cela devait vous intéresser, la prochaine soirée de partage est agendée au mercredi 12 décembre 2018.

retour au sommaire des questions


étoiles4.8/5 - 28 évaluations