Mon parcours de vie à la rencontre du Reiki

Mon parcours en bref

Je choisis de naître à cette vie un 30 novembre 1965 à Bienne, dans le canton de Berne en Suisse. Pour ma famille, 1974 est l'année du retour aux sources, à Fribourg plus précisément. J'y fais mes écoles primaires et secondaires, puis l'Ecole des Métiers en électronique.

En parallèle d'une activité enrichissante dans une entreprise locale, je m'investis pleinement dans la création de mon entreprise d'informatique qui débute officiellement en 1989. Durant douze ans celle-ci suit une croissance fulgurante, m'offrant le plus bel apprentissage que l'on puisse envisager.

andré baechler En 2001, j'écoute cette petite voix intérieure et me fais initier au Reiki. Alors tout se bouscule et un malaise latent depuis quelques années ressurgit : Je ne me retrouve plus dans mon activité professionnelle en décalage avec les valeurs profondes qui m'habitent.

En quelques semaines, je décide de vendre mon entreprise, afin de me retrouver, de m'accorder du temps et d'en consacrer aux autres. Je débute alors plusieurs formations dans les domaines énergétiques et j'offre deux jours par semaine aux personnes en fin de vie. Ces dernières m'apportent en retour bien plus que je n'aurais jamais pu imaginer.

Ma vie change, mes valeurs également. Je ne me reconnais plus, autant intérieurement qu'extérieurement. Je renais à ma nouvelle vie et je gravis un à un les degrés de Reiki pour terminer par la maîtrise. Le Reiki a été pour moi le moteur de cette transformation fulgurante. Je vous en parlerais des heures durant, mais la place me manque ici.

Loin de moi l'idée de vous vendre quoi que ce soit, mais seulement l'envie de partager. Si le Reiki vous titille, n'hésitez pas à m'en parler, le plus librement du monde, sans le moindre engagement.

Je vous souhaite tout le bonheur du monde !


Interview en complément

André Baechler est maître Reiki en Suisse et enseigne depuis 12 ans. Il est le fondateur des sites web reiki-formation.ch faisant référence en matière de Reiki et reiki-forum.net, plateforme francophone d'échange sur le thème du Reiki. Sur une note plus intime, son site a-baechler.net mêle photographies et réflexions personnelles. André Baechler est également actif depuis 15 ans dans l'accompagnement de personnes en fin de vie en milieu palliatif ainsi que dans l'assistance à l'auto-délivrance à domicile et en établissement médicalisé.

André, comment en êtes-vous venu à la spiritualité et au Reiki ?

D'aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours senti connecté à quelque chose d'innommable, à cette force qui sommeillait en moi et qui m'habitait dans mon quotidien. Ainsi je me suis senti accompagné durant toute ma vie, de ma plus tendre enfance à ma vie d'adulte. A la fin du siècle passé, après m'être investi à 200% durant une bonne douzaine d'années dans l'entreprise d'informatique que j'avais créée, j'ai ressenti comme un vide et une certaine lassitude. J'ai donc choisi de donner plus de place à ce qui sommeillait en moi et je me suis mis à lire, à parcourir internet en quête de spiritualité...

Dans cette même période, une personne m'a parlé du Reiki en me vantant ses bienfaits. Intrigué et curieux, j'ai donc choisi d'aller recevoir un soin. Je me suis retrouvé un matin à 7h00 dans le cabinet d'une thérapeute de la région et j'en suis reparti dans un état très particulier, sans comprendre ce qui avait pu se passer. J'étais profondément détendu, calme et j'avais le sentiment d'avoir du recul sur tout ce qui se présentait à moi. J'avais le sentiment d'être plus efficace professionnellement et à la fois de perdre moins d'énergie dans ce que je faisais. Je suis donc retourné recevoir d'autres soins durant plusieurs mois, jusqu'à ce que la thérapeute m'oriente vers son enseignant en me suggérant de me faire initier au premier degré. Le rendez-vous fût pris.

Quelle était votre vision du Reiki lorsque vous avez été initié ? A-t-elle changé depuis ?

Le Reiki était nettement moins connu et par chance je ne m'étais pas préalablement surchargé d'informations qui conditionnent et créent des attentes. J'ai donc abordé cette initiation avec cette saine curiosité qui donne envie de se laisser surprendre et de partir à la découverte. Ça a été pour moi un chamboulement et ma vie a amorcé un virage radical. En quelques mois j'ai vendu mon entreprise d'informatique et j'ai choisi de me prendre du temps afin de réorienter ma vie.

Ma vision du Reiki n'a cessé d'évoluer au fil des années et je n'ai cessé de me laisser surprendre par ce qu'il éveillait et déclenchait en moi. Il est devenu rapidement cet ami intime qui m'accompagnait inconditionnellement, qui me ramenait à moi-même, à mes aspirations profondes et qui me permettait également de prendre soin de mon entourage. De surprises en découvertes m'est venue l'envie de poursuivre, jusqu'à l'appel de la maîtrise en 2004. Mon envie était de pouvoir, à travers l'enseignement du Reiki, apporter plus d'autonomie aux gens qui le souhaitaient.

Vous rattachez-vous à une école de Reiki particulière ? Et que pensez-vous des querelles entre certaines traditions de Reiki ?

Le Reiki est un grand arbre avec des branches qui s'éloignent parfois considérablement du tronc. On a prêté beaucoup de paroles et d'intentions à Mikao Usui qui n'a transmis qu'un enseignement oral déformé au fil du temps, largement interprété et parfois même teinté de religiosité. Personnellement, j'aspire à la simplicité et je me tiens à des années-lumière de ces querelles de clocher où chacun prétend détenir l'exclusivité d'une hypothétique vérité. Je me tiens donc le plus près possible du tronc et comme je suis allergique aux étiquettes, je n'adhère à aucune école en particulier. J'enseigne donc avec ouverture le Reiki traditionnel dans toute sa simplicité.

Pratiquez-vous d'autres types de Reiki ou d'autres thérapies énergétiques ?

Le Reiki me semble fonctionner le mieux quand on ne le surcharge pas de fioritures inutiles. La qualité et l'efficacité d'un soin proposé ne sont pas liées à ce que l'on peut y rajouter, mais tout simplement à notre disponibilité de cœur et d'esprit. Le Reiki est un don d'amour inconditionnel et ne nécessite pas à mes yeux d'accessoires ou de techniques annexes. Ceci dit je suis pleinement ouvert à l'intégration du Reiki avec d'autres techniques, mais dans mes enseignements, je préfère en rester à l'essentiel.

En bref, comment résumeriez-vous votre pratique personnelle du Reiki ?

Sur moi-même, je l'ai intégré depuis longtemps dans mon quotidien. Au fil de mes journées, mes mains se posent là où elles en ressentent le besoin, là où ça fait du bien. Le Reiki m'accompagne à chaque instant, il fait partie de moi.

Et votre pratique professionnelle du Reiki ?

En thérapie, je l'utilise principalement sous forme de traitements complets et si une personne a tendance à vouloir revenir régulièrement, je lui propose rapidement de se faire initier, afin qu'elle puisse par elle-même subvenir à ses propres besoins. Je l'utilise également de manière locale et ponctuelle lorsqu'une personne vient à moi avec une douleur, un inconfort, une émotion…

Comment vous est venue l'idée de créer un forum sur le Reiki ?

A force d'observer des personnes qui se prennent la tête en intellectualisant et compliquant le Reiki, l'envie m'est venue de le "dédramatiser" en le ramenant à l'essentiel et à la simplicité qui fait toute sa force. J'ai donc créé le forum en 2009.

Quelle est l'éthique de votre forum ?

L'idée est que chacun puisse s'y exprimer librement dans le plein respect, l'accueil et le non-jugement d'autrui. Le forum n'est pas un lieu de polémique où l'on aborde le Reiki à la manière d'un débat politique. J'apprécie beaucoup les personnes qui s'expriment avec le coeur et dans la simplicité.

Pour vous, à quoi est due la forte activité de votre forum : personnes délaissées par des maîtres Reiki peu consciencieux ? Volonté de partager des expériences ? Peur de se lancer ? Curiosité ? Volonté de parler d'une technique qu'il n'est pas toujours facile d'évoquer ? Autres points ?

Je crois que tout est bien résumé dans la question. Il y a effectivement un peu de tout ça. Beaucoup de personnes effectivement se sentent délaissées suite à une initiation et sont en quête de repères, de réponses simples qui parfois peuvent les rassurer. Le partage d'expériences y tient également une grande place car il n'est pas toujours facile de parler du Reiki autour de soi. Je précise que le forum est en mode "silencieux" depuis le 14 octobre 2015, mais toujours accessible en consultation. Il reste ainsi une base de données précieuse par la diversité des échanges.

Quel livre traitant du Reiki conseilleriez-vous ?

La question revient souvent et je suis toujours aussi emprunté pour y répondre. J'ai parcouru de nombreux livres traitant du Reiki et chacun d'eux contient des informations intéressantes. Certains surchargent parfois un peu en rajoutant au Reiki de nombreuses croyances et pratiques annexes. Je reste convaincu que le Reiki est à découvrir par l'expérience, puis à intégrer par chacun, selon ses envies et ses affinités avec d'autres techniques.

Un peu plus sur mon parcours de vie - Article paru dans le journal l'Objectif


étoiles4.8/5 - 29 évaluations