Historique du Reiki   3/3

Chujiro Hayashi < retour <   Hayashi fonda une clinique Reiki à Tokyo baptisée Shina Nomachi dans laquelle les patients pouvaient recevoir des traitements destinés à soigner les maladies et les troubles les plus divers, et un service de soins à domicile était prévu pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer.

Il créa également des cours de Reiki destinés à ses praticiens. Il laissera à la postérité des documents selon lesquels le Reiki détecte la cause des symptômes physiques, les rééquilibre à l'aide des vibrations nécessaires, sous la forme d'un apport d'énergie, et rétablit ainsi la santé.

En 1935, Hawayo Takata, une Américaine d'origine japonaise vivant à Hawaii, se rendit au Japon pour se faire opérer d'une tumeur, mais il était difficile d'intervenir à cause d'un emphysème pulmonaire lié à l'asthme qui rendait problématique tout recours à l'anesthésie. Elle s'adressa aux médecins qui la soignaient pour savoir s'il n'y avait pas une autre voie de guérison, et apprit l'existence du Reiki de la bouche de l'un d'eux, dont l'un des parents avait été guéri dans la clinique d'Hayashi. Elle se rendit donc à la Shina Nomachi et séjourna quelques mois dans la clinique où elle fut traitée quotidiennement au Reiki. Son état de santé s'améliora.

Hawayo Takata demande à parler avec Hayashi et lui fait part de ses sentiments d'apprendre le Reiki et de rester aussi longtemps que nécessaire. Le docteur Hayashi donne son accord et la formation commence.

Madame Takata demeure un an au Japon avec ses deux filles. Elle donne quotidiennement des traitements de Reiki et progresse rapidement. Une fois sa formation terminée, elle rentre à Hawaii et y exerce avec succès son don de praticienne de Reiki.

Le docteur Hayashi et sa fille lui rendent visite à Hawaii. Elle reçoit une formation supplémentaire et en février 1938, elle est initiée par le docteur Hayashi au grade de Maître du système Usui de guérison naturelle et devient successeur du docteur Hayashi après sa mort en 1941.

Jusqu'en 1976 madame Takata répand énergiquement dans le monde occidental la méthode USUI. C'est alors qu'elle entreprend d'initier et de former certains de ses élèves à la maîtrise. Jusqu'à sa mort en 1980, elle initiera 22 maîtres de Reiki aux USA, au Canada et en Europe.