Historique du Reiki   2/3

< retour <   Lorsque Usui reprend conscience, le soleil est déjà haut dans le ciel. Surpris, il se sent plein d'énergie, ni épuisé, ni affamé comme les jours précédents. Il se met rapidement en route. Dans sa hâte, il se blesse au gros orteil contre une racine. Posant sa main dessus, le sang s'arrête net de couler et la douleur disparaît.

Continuant sa route vers la vallée, il trouve une auberge, commande à manger et à boire. La fille de l'aubergiste pose les mets devant lui. Usui voit la joue enflée et rougie de la jeune fille, celle-ci souffre d'un mal de dent. Il lui demande l'autorisation de toucher son visage. Il recouvre les deux joues de ses mains. En quelques minutes, les douleurs s'estompent et l'enflure diminue. La jeune fille se sent soulagée.

A son retour au monastère, on lui apprend que son confrère et ami est alité et souffre d'une crise d'arthrite et de maux de dos. Conduit auprès de lui, le docteur Usui pose ses mains guérisseuses sur le vieil homme et raconte son aventure en détail. Quant il eut fini, la souffrance céda sa place à un sentiment de plénitude. Le docteur Usui lui expliqua que c'était le Reiki.

C'est alors que Mikao Usui décida d'appliquer ses connaissances en faveur des pauvres et de ceux qui souffraient. Dans les quartiers les plus déshérités de Kyoto, il soigna tous ceux qui en avaient besoin, aidant les pauvres à se libérer de leurs maladies physiques, mais également à trouver du travail et à améliorer leur mode de vie.

Quelques temps après, il remarqua que toutes les personnes qu'il avait secourues se représentaient à nouveau à lui, sans travail et malades. IL comprit alors qu'aider ces gens n'était pas suffisant. Il était nécessaire de leur faire comprendre que ce qui compte c'est la volonté d'améliorer ses conditions de vie personnelle et de mener une vie honnête et équilibrée. Il s'était concentré uniquement sur l'aspect physique mais il avait négligé de soigner l'esprit des personnes qui s'étaient adressées à lui.

Déçu, Mikao Usui se replongea dans ses études et quelques années plus tard, il entreprit un voyage à travers le Japon. Il se rendit dans tous les villages et toutes les villes et commença à enseigner à ceux qui souhaitaient en savoir plus. Il apprit aux hommes à se soigner eux-mêmes et leur communique ses règles de vie pour qu'ils guérissent aussi leur mode de penser.

C'est alors qu'un officier de marine à la retraite, le docteur Chujiro Hayashi, animé du désir d'aider ses semblables, devient le plus proche collaborateur d'Usui. Initié par celui-ci, il sent un engagement profond et le devoir de pratiquer le Reiki. A la veille de sa mort Usui le nomme maître de Reiki et lui confie son enseignement afin qu'il le protège et le perpétue.    > suite >