Historique du Reiki   1/3

A la fin du 19ème siècle, Mikao Usui vivait et enseignait au Japon. Il était directeur d'université à Kyoto. A l'occasion d'un service dominical, l'un de ses étudiants lui demanda s'il savait comment Jésus guérissait les malades ou s'il avait déjà été témoin d'un tel miracle? Non, répond Usui, "je n'en ai encore jamais été témoin, mais je crois ce qui est écrit dans la bible". L'étudiant poursuit : "Cette foi aveugle vous suffit peut-être, mais nous, nous voudrions voir ces choses de nos propres yeux".

Mikao Usui initiateur du Reiki Ce dialogue marque un tournant dans la vie d'Usui, il considéra cela comme un défi. Dès le lendemain, il résilie son contrat et part pour les Etats-Unis, où il s'inscrit à l'université de Chicago. Il y étudie les écritures chrétiennes et devient docteur en langues anciennes. Son principal souci est de percer le mystère de la guérison.

Ne trouvant rien, il retourne au Japon et se rend compte que dans la tradition du Bouddhisme on parle également de la force de guérison du Bouddha et de ses disciples. Il visite différents monastères et finit par rencontrer un vieil abbé zen qui s'intéresse au même thème que lui. Il reste alors auprès de lui et se met à déchiffrer les écrits bouddhistes les plus anciens, les soutras, à la recherche de la clé de la guérison. Ne trouvant aucune explication dans les traductions japonaises de ces soutras, il apprend le chinois, mais les traductions chinoises gardent elles aussi le secret bien scellé.

Sur les conseils du supérieur du monastère Zen dans lequel il étudiait régulièrement, il se rend sur la montagne sacrée Kuriyama, près de Kyoto, où il médite pendant vingt et un jours. Devant lui, sur le sol, il dépose 21 pierres qui lui servent de calendrier.

Pendant son jeûne, il lit les soutras, chante, médite. Au début rien d'exceptionnel ne se produit. Au milieu de la dernière nuit, avant que la lumière du jour ne succède à l'obscurité, le docteur Usui termine sa méditation et prie encore une fois avec ardeur.

Soudain, il aperçoit dans le ciel une lueur éclatante qui fond sur lui, et le touche au milieu du front, au troisième oeil. Il tombe à terre, perd la conscience de veille normale et entre dans un état de transe. Dans une succession rapide, il voit les symboles qu'il avait découverts au cours de ses études défiler devant lui comme des bulles de lumière.    > suite >