Le Reiki mène-t-il toujours à la guérison ?

Afin de répondre le plus clairement possible à cette question sensible, il est important d'aborder les deux points suivants : La notion de guérison au sens large ainsi que l'attachement aux blessures.

La guérison au sens large

Qu'est-ce que la guérison ? Le dictionnaire "Larousse" nous dit :

Guérison : Disparition totale des symptômes d'une maladie ou des conséquences d'une blessure avec retour à l'état de santé antérieur.

Si cette définition du mot guérison est très claire, elle ne précise pas à quelle partie de notre être elle s'applique. En effet, nous pouvons la restreindre au plan physique, mais nous pouvons également l'envisager de manière beaucoup plus vaste en considérant également les dimensions mentale, émotionnelle et spirituelle qui constituent l'être humain dans sa globalité.

Il m'est arrivé à plusieurs reprises de croiser le chemin de personnes en fin de vie qui m'ont affirmé avoir vécu leur plus important parcours de guérison durant leurs derniers mois ou dernières semaines. Même si cela peut sembler difficile à entendre, nous devons reconnaître que la guérison au sens large peut se faire à différents niveaux de l'être. Dans ce sens, le Reiki agit toujours comme un déclencheur, débouchant sur une guérison qui s'avère parfois physique, parfois plus subtile.

L'attachement aux blessures

Par peur du changement et de l'inconnu, l'être humain noue de nombreux attachements au matériel, à l'argent, à autrui, aux habitudes, au passé, ... mais également à ses propres blessures. Ces dernières lui confèrent une identité de victime, lui procurant de multiples bénéfices éphémères, attirant par exemple l'attention de ses proches ou justifiant son impuissance à mettre de l'ordre dans sa vie.

En pareille situation, le Reiki l'invite à rencontrer les origines profondes de ses dysfonctionnements, le plaçant face à ses propres incohérences, tout en respectant les barrières fixées que sont ses attachements. Le traitement Reiki n'est pas inefficace pour autant puisqu'il agit comme révélateur des mécanismes profonds déclencheurs de son malheur. Le Reiki met la lumière là où règne l'obscurité et la confusion, permettant ainsi une guérison à la source pour celui ou celle qui la choisit.

Le Reiki en cas de maladie

Notre société actuelle est principalement focalisée sur la guérison physique, considérant encore souvent une maladie incurable ou une situation de fin de vie comme un échec médical. Cette vision étriquée de l'existence mène bien évidemment à penser que le Reiki est impuissant face à de telles situations, mais il n'en est rien. Le Reiki agit d'une façon ou d'une autre, et parfois de manière encore bien plus intense lors de situations que nombreux qualifient d'impasses. Le sentiment d'échec pouvant être éprouvé à l'issue d'un traitement de Reiki est principalement dû aux attentes précises et figées que nous avons.

La guérison n'est pas forcément physique

Les maladies nous amènent à rencontrer et à guérir de nombreux aspects de notre être. Ainsi, combattre ou lutter contre une maladie est profondément stérile, dans le sens que cela revient à lutter contre une partie de soi-même. Écouter et comprendre une maladie peut être une voie de guérison et le Reiki nous accompagne dans ce sens. Le résultat de cette guérison peut être un retour à la santé physique, mais ne l'oublions pas, il peut être également bien souvent une guérison de l'âme qui choisit à travers la maladie de quitter l'incarnation.

A la fin d'un traitement reçu, ne vous demandez pas si le Reiki a agi, mais contemplez plutôt ce qu'il a révélé en vous, ce qu'il a mis en lumière. La paix qui en résulte ne peut être que le fruit d'une guérison profonde.

retour au sommaire des questions


étoiles4.7/5 - 36 évaluations