Qu'est-ce qui détermine la qualité du thérapeute Reiki ?

La question est récurrente et la croyance est bien implantée que l'efficacité d'un soin Reiki est proportionnelle au degré d'initiation du thérapeute. Bien évidemment il n'en est rien.

Comment agit le Reiki ?

Contrairement à l'effet d'un médicament, l'action d'un traitement de Reiki ne se mesure pas en termes d'intensité, d'efficacité ou encore de puissance. Le Reiki agit en profondeur, à la source et son action est parfaitement inquantifiable sur un plan scientifique. La qualité du soin Reiki prodigué est donc sans lien avec les connaissances anatomiques du corps humain ou un quelconque bagage théorique acquis par le thérapeute.

Le degré d'initiation du thérapeute

Le premier degré (ou niveau) de Reiki est complet à lui seul. Il transmet au praticien l'essence de cette technique de soin et lui permet, sans forcément recourir aux degrés suivants, de pratiquer en tant que thérapeute, au même titre que la personne ayant effectué une maîtrise Reiki. Les deuxième et troisième degrés (ou niveaux) de Reiki apportent des outils supplémentaires et personnels qui ne sont toutefois pas indispensables en thérapie. Ils permettent par exemple le traitement Reiki à distance et déclenchent un profond nettoyage intérieur.

Ce qui fait la qualité du thérapeute Reiki

La pratique du Reiki sur autrui amène tout thérapeute à un profond cheminement intérieur. Elle est un puissant exercice de lâcher-prise, puisque le traitement Reiki se passe d'autant mieux que l'on ne cherche pas à contrôler quoi que ce soit. La qualité d'un soin Reiki pratiqué sur autrui, si elle ne dépend pas du degré d'initiation du thérapeute, est principalement déterminée par :

Sur le plan légal

En Suisse, vous pouvez ouvrir un cabinet, pratiquer le Reiki librement et sans autorisation préalable, quel que soit votre niveau d'initiation, la seule obligation légale étant bien évidemment de déclarer fiscalement vos revenus annuels. Certaines organisations telles que l'ASCA, le RME, la FFRT et biens d'autres délivrent leurs propres certifications, imposant par exemple au thérapeute qui souhaite obtenir leur reconnaissance, d'effectuer les trois degrés de Reiki, un cours d'anatomie-physiologie-pathologie ou encore un certain nombre d'heures de formation continue par année.

Sachez toutefois que ces exigences sont sans lien avec les fondements du Reiki et n'obligent en rien sur un plan légal. De plus, elles ne sont pas garantes à mes yeux de la qualité du thérapeute Reiki. Personnellement, en tant que praticien et enseignant, je n'adhère à aucune organisation de validation.

retour au sommaire des questions


étoiles4.9/5 - 37 évaluations