Que faire si un stage d'initiation Reiki est interrompu ?

En réponse à cette question d'un internaute :

Bonjour, je viens de passer ce week-end mon premier degré de Reiki. Samedi tout s'est très bien déroulé, j'ai quitté le stage samedi soir en pleine forme, voir même euphorique. En rentrant chez moi, j'ai subi de la part de ma famille une grosse contrariété et dimanche matin pour mon second jour de cours, je suis arrivé avec une grosse migraine. Vers midi j'ai commencé à vomir. Ensuite j'ai fait une crise de spasmophilie qui a obligé le maître Reiki à contacter le SAMU (Service d'Aide Médicale d'Urgence en France). J'ai du rentrer chez moi, ce qui m'a empêché de recevoir la dernière initiation. Je voudrais donc savoir si je dois entièrement repasser le premier degré ou si le maître Reiki doit simplement terminer avec moi ce qui n'a pas pu se faire dimanche ?

Voilà une situation tout à fait exceptionnelle dans son intensité. A ce jour, je n'ai personnellement jamais dû recourir à une assistance médicale durant mes stages et je n'ai pas connaissance de situation similaire. Le malaise décrit est sans doute une conséquence indirecte de l'initiation (également nommée "harmonisation") qui a dû faire remonter ce qui est à l'origine de cette grosse contrariété familiale. L'initiation déclenche parfois des mouvements émotionnels pouvant amener un inconfort passager s'avérant par la suite libérateur.

En cas d'interruption forcée

Pour de nombreuses raisons, il peut arriver qu'un stage Reiki soit interrompu pour un(e) participant(e) (par exemple une panne de véhicule, un événement important affectant un proche, un accident, une malaise, une grippe, ...). Dès l'instant où la première initiation a été reçue, il serait préférable de terminer le travail entrepris sans tarder. Si ça n'est toutefois pas possible pour des raisons pratiques, il faut envisager de participer à un stage Reiki ultérieur afin de compléter le travail amorcé. Pour ma part, le fait de devoir compléter ultérieurement un cours interrompu pour cas de force majeure n'occasionne pas de frais supplémentaires pour l'élève.

Concernant le nombre d'initiations

Le nombre d'initiations pratiquées peut varier largement d'un enseignant à l'autre. Lors d'un premier degré (ou niveau) de Reiki, certains enseignants n'en pratiqueront qu'une seule, alors que d'autres en pratiqueront deux, trois ou quatre. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, ce nombre ne détermine pas l'efficacité du travail effectué. En effet, la majeure partie des ajustements énergétiques ont lieu durant la première initiation. Personnellement, je préfère toutefois en pratiquer plusieurs durant les premier et deuxième degrés, car il arrive parfois que la personne un peu nerveuse ou stressée, peine à lâcher prise lors de la première initiation. Le travail énergétique peut ainsi se répartir entre les différentes initiations pratiquées.

retour au sommaire des questions


étoiles4.8/5 - 22 évaluations